Le Sport et la Santé

Sante sportLe seul vrai risque pour la santé : l'inactivité physique !

 

Quelques exemples des bénéfices du sport sur la santé :

Il est important de savoir que la sédentarité tue plus que la cigarette. 

Un sport d'endurance peut limiter, voire stabiliser une augmentation de la tension artèrielle. C'est l'activité pratiquée en endurance sur un temps assez long et regulièrement (30 à 40 minutes 4 à 5 fois par semaine, en dehors de toute contre-indication médicale) qui a montré la meilleure efficacité.

Rdv2 1

* Le coeur : il n'y a pas de danger pour le coeur à pratiquer une activité physique. Cette absence de danger n'est valable que dans la mesure où vous n'avez pas de contre-indication à la pratique du sport et que si vous pratiquez avec prudence. Pour cela, il convient de prendre le temps de s'échauffer et de rester en temps d'efforts fournis dans les limites imposées par votre condition physique et votre âge. La reprise d'une activité physique ne peut se faire sans l'avis préalable d'un medecin qui vous fera un bilan adapté en fonction de votre âge et de vos antécédents.

* Les coronaires : quand on vieillit, les risques d'infarctus existent. Pratiquer regulièrement une activité physique diminue ce risque. Pourquoi ? Parce qu'avec l'âge se créent des petites artères coronaires collatérales qui multiplient les possibilités d'approvisionnement en oxygène, au niveau des cellules cardiaques. Et plus vous bougez, plus ces petites artères supplémentaires se créent.

* Le cholestérol : l'activité physique peut aider à réguler la tension artèrielle et le cholestérol...découvrez d'autres bienfaits du sport sur la santé !

* Le poids : Une activité physique limitée et plus encore le temps passé dans une même journée sur un écran influent directement sur la prise de poids durant une pèriode donnée. Ceux qui ne pratiquent pas d'activité physique régulière ont un risque plus important de prise de poids de plus de 5 kilos dans les 5 prochaines années par rapport aux actifs ! Un activité physique régulière en endurance (marche, vélo, aquagym...) nous faisant éliminer (transpirer) modérément au rythme de deux ou trois fois par semaine permet de maintenir son poids. Marcher chaque jour, monter les escaliers participent également à cette activité physique : il ne faut pas le négliger.

* Le diabète : avec l'âge, nous sommes plus exposé au risque de diabète dit de "maturité". Un diabète qui, s'il n'est pas diagnostiqué ou pas équilibré correctement, peut être à l'origine de maladies graves, d'atteintes rénales ou oculaires... En bougeant, le glucose est mieux absorbé par les cellules, ce qui diminue d'autant la quantité d'insuline nécessaire.

* L'ostéoporose : Des études le montrent, la densité osseuse augmente avec l'activité physique. L'exercice physique ralentit la déminéralisation des os. L'activité physique peut prévenir les risques d'ostéoporose ou la ralentir. Cette decalsification des os affecte en majorité les femmes, mais aussi certains hommes. Cependant toutes les acitivités physiques ne sont pas bonnes de la même manière pour cette pathologie particulière. Si vous souffrez d'ostéoporose, mieux vaut éviter les sports où les risques de chutes sont importants ( pensez à l'aqua-sport !).Prise de rdv 1

 

Sportivement, Aurélie.

Source : Institut National de prévention et d'éducation pour la santé  inpes.santé