Pourquoi RENFORCER ses fessiers ?

Fessiers anatomie

Pas qu'une question esthétique : cette partie anatomique représente un bel atout féminin & masculin !

Autant d'éléments qui plaident pour une fesse plus gaie, plus sexy et plus musclée. Pourquoi et comment se mettre au travail ?

La communauté sportive (US) découvre avec effroi que beaucoup d'entre nous, même sportifs, souffriraient d'un syndrome «fesses mortes» [« dead butt syndrorne»). Pas assez musclées, paresseuses à force d'être assises, des fesses mollassonnes expliqueraient les problèmes les plus fréquents rencontrés par les runneuses et runners (syndrome de l'essuie-glace, aponévrosite ... ).

Une Belle posture : On adopte illico une posture plus sexy ! Oui, avoir des fesses fermes et musclées facilite le port du short, du jeans... Mais c'est aussi le meilleur raccourci vers une jolie cambrure. Jouant le rôle de pivot entre le torse et les jambes, le fessier est l'une des principales caractéristiques qui nous différencie des primates. Les quadrupèdes, gorilles par exemple, n'en ont pas. Et pour cause : c'est le fait de se tenir à la verticale qui donne aux fesses leur fonction. Plus elles sont musclées, plus ont se tient droit et plus la cambrure est importante. On y gagne en assurance, c'est accessoire mais ça fait toujours du bien !

 

On minimise les risques de blessures : Avec un fessier bien musclé, on évite de sur-solliciter d'autres parties du corps.

Fessiers anatomie detailDans le «syndrome de la fesse morte », on force sur les cuisses et l'avant des genoux pour compenser la faiblesse des fessiers, et on finit par se blesser. Même s'il est identifié au running, le phénomène concerne potentiellement tous les sports qui se pratiquent debout, du footing à la Zumba®...

Sans compter qu'au quotidien, comme ce sont les fesses qui tiennent le bassin, si elles sont « mortes », la silhouette bascule vers l'avant, créant une surcharge dans les cuisses et le bas du dos.

 

Zone de stress : Comme les trapèzes, abdos et mollets, autres muscles très puissants, les fesses sont une zone privilégiée de concentration des tensions. Héritage de nos origines préhistoriques : face à un danger, quel qu'il soit, elles se mobilisent automatiquement pour permettre la fuite. D'où, parfois, des douleurs dans le bas du ventre el du dos.

Source : Recherches personnelles AurelForm, Doctissimo & Anatomie pour le mouvement de Blandine Callet-germain.