"Le planté de bâton !"

Vous avez prévu de partir un week-end voire une semaine aux sports d'hiver (ski alpin, snowboard, ski de fond...) ? Snowboard

Quelle que soit votre condition physique actuelle, un programme d’entrainement spécifique pour le ski s’avère essentiel afin de pouvoir profiter au maximum de votre séjour sans risquer les blessures courantes...

Je vous propose une préparation physique spécifique avec des conseils, des exercices adaptés pour être au top de votre forme sur les pistes !

Préparation musculaireSki

La pratique du ski/snowboard nécessite  une bonne condition physique.  Une préparation musculaire et cardiaque est indispensable avant de partir sur les pistes. La pratique d'exercices  renforce le système cardio-vasculaire ainsi que les muscles et les tendons, et permet également  d'éviter une trop grande fatigue musculaire pouvant provoquer des accidents. Ces exercices permettent de s'entraîner à contracter les  muscles ischio jambiers et les quadriceps sollicités de nombreuses heures quotidiennement au cours de la pratique du ski.

Rdv2 1

Blessures courantes sans préparation physique spécifique :

Les blessures les plus courantes de ski affectent l'articulation du genou impliquant généralement le ligament collatéral médial qui stabilise le bord médial du genou, le ligament croisé antérieur ou le cartilage. La plupart des blessures au genou en ski sont ligamentaires et se produisent généralement lorsque l'on tombe en arrière dans un mouvement de torsion. 

Les blessures à l'épaule sont également fréquentes et résultent souvent d'une chute sur une main tendue, affectant l'épaule ou le bras traîné sur la pente suite à une chute. Un des blessures à l'épaule les plus courantes et peut-être la plus douloureuse est la luxation de l'épaule.


Les traumatismes crâniens peuvent également se produire quand nous tombons, des chocs légers à des commotions cérébrales, des blessures graves menaçant la vie de plus ou moins violentes en fonction de la vitesse de l'accident, et la surface du crâne peut être endommagé par le choc.

*Toute blessure subie à la montagne devrait être examinée par un professionnel de la santé le plus tôt possible afin d'exclure la possibilité d'une blessure grave. Une blessure du ligament croisé antérieur par exemple nécessite généralement une intervention chirurgicale. Des blessures à la tête occasionnant une perte de conscience devra être surveillée pour détecter tout signe de lésion cérébrale.

Clin d'oeil à tous !

Source : Ostéopathie Magazine, Préparation physique au ski.

×