AurelForm votre coach sportif
AurelForm

Chaud froid1

CHAUD ou FROID ?

Quand la douleur souffle le chaud et le froid !

Chaud froid

Qui parmi vous, sportifs de tout niveau, ne s'est jamais fait une entorse ? Un claquage ? Un lumbago ?

A ce moment là vient la question de ce qu'il est nécessaire d'appliquer sur la zone douloureuse : chaud ou froid ?

La réponse dans cet article, en lien source "Sportifs : boostez vos performances au naturel".

Retenez en premier lieu que la chaleur est un relaxant musculaire.

On choisira dès lors du chaud lorsque les muscles sont endoloris, tendus, contractés.

La thermothérapie a en effet ceci d'intéressant qu'elle provoque une vasodilatation permettant de réparer le muscle : ses cellules sont nourries et oxygénées, ses déchets sont éliminés (acide lactique, CO2...).

Elle est donc idéale dans tous les cas de crampes, contractures et courbatures.

Il va de soi qu'un massage (avec huiles essentielles contactez notre partenaire santé-Bien-être RELAX-IN LIFESTYLE ) ou un bain chaud associé sera du meilleur effet !!

Le froid, lui, est anti-inflammatoire :  On l'utilisera par conséquent lorsque l'articulation est enflée et sensible.

Une entorse ou une tendinite peuvent ainsi être soulagées efficacement, et ce de manière temporaire (la consultation d'un professionnel de santé est bien souvent nécessaire).

A l'inverse de la thermothérapie, la cryothérapie permet d'entraîner une vasoconstriction rapide (c'est à dire la contraction des petits vaisseaux sanguins) ce qui ralentit le processus inflammatoire car les cellules et médiateurs spécialisés arrivent moins vite sur "le lieu de l'accident".

La transmission nerveuse de la douleur est aussi ralentie.

Au final, cet effet anesthésiant bénéfique du froid conduit à une régression des hématomes, bosses et œdèmes.
 

Sportifs glaceChez les sportifs professionnels, l'application de températures extrêmement basses sur le tissu conjonctif (et donc les protéines qui le composent comme le collagène) améliore la guérison des éléments endommagés en stabilisant les articulations et les insertions musculaires.

Pratique lorsque les gros efforts s'enchainent (pour les traileurs et les amateurs d'ultra).

 

 

Vous trouverez aisément le chaud et le froid en pharmacie : crèmes antalgiques et rubéfiantes qui vasodilatent, poches de thermothérapie ou patches pour le chaud ; sprays froids, poche de cryothérapie et crèmes "effet glaçons" pour le froid.

A savoir que désormais, les poches sont aussi bien utilisées pour le chaud et le froid (à mettre au congélateur...) et s'adaptent à de nombreuses zones du corps (dos, genou, cheville, cou...).

Je précise que toutes douleurs persisantes ou anormales doit être signalée à son medecin ... les anti-douleurs, les crèmes ne règlent pas l'origine des maux.

Sportivement Aurélie

 

×